MENTHE POIVREE

Propriétés :

      - Tonique et stimulant cardiaque, digestive, pancréatique et nerveuse
- Décongestionnant nasal, hépatique et prostatique

      - Anesthésique et antalgique, antiprurigineuse (calme les démangeaisons) 

      - Antimalarique

      - Rafraîchissante
- Bactéricide, fongicide
- A
nti-inflammatoire intestinale et urinaire

      - Anticatarrhale, expectorante, mucolytique

      - Emménagogue : favorise les règles

  

Indications : 

      - Insuffisance hépatopancréatique, hépatites virales, cirrhoses, coliques hépatiques

      - Indigestion, dyspepsie, nausées, vomissements, flatulence

      - Mal des transports, vertige

      - Névralgie, sciatique, arthrite, rhumatismes, tendinites, migraines, céphalées

      - Zona, herpès, névrite virales

      - Malaria

      - Rhinites, sinusites, otites

      - Cystites, colites, prostatites, colites néphrétiques

      - Prurits (urticaire, eczéma, varicelle)

      - Hypotension

      - Choc, traumatisme

      - Asthénie (fatigue) physique, mentale et sexuelle

  

Usage interne : 

      - juste une goutte sur un sucre ou dilué dans un verre d’eau (avec du solubol) après le repas pour faciliter la digestion.
  

Usage externe :       

      - Frictions appliquées avec précaution (effet réfrigérant très puissant) 
- Diffusion en mélange avec d'autres huiles pour rafraîchir l'ambiance d'une pièce

  

Synergies :

      - Compositions rafraîchissantes en diffusion : lavande, cyprès, bois de rose, romarin,
- Antiviral et anticatarrhal : Ravintsare

      - Antiprurigineuse : Tanaisie annuelle

      - Stomachique, carminatif : Cumin des prés

      - Stimulant général : Cannelle écorce
  

Précautions : 

Jamais d’huile de menthe poivrée non diluée en bain.

Irritation cutanée possible : diluer à 30% maximum dans une huile végétale.

A forte dose, neurotoxique et abortive : fortement déconseillée chez la femme enceinte, allaitante, les sujets épileptiques, les personnes âgées et les enfants de moins de 6 ans.

Pas d'usage prolongée sans l'avis d'un aromathérapeute.



24/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres